Catégorie : Le Nord

Les acteurs de la région du Nord passent au peigne fin le précédent cadre 2011-2015 qui s’achève.

L’année 2015 marque l’arrivée à échéance de la mise en œuvre du cadre stratégique de lutte contre le sida 2011-2015. L’heure est au bilan à travers des consultations régionales et sectorielles. C’est en cela que se justifie la tenue de la rencontre régionale d’évaluation du CSLS 2011-2015 le vendredi 15 Mai dans la salle de réunion du gouvernorat de la région du nord.

Présidée par Monsieur Le Secrétaire Général de la région du nord, la rencontre a regroupé les points focaux des services déconcentrés et les membres des organisations de la société civile intervenant dans la lutte contre le VIH, le Sida et les IST. Dans son mot d’ouverture, les acteurs ont été remerciés par les autorités régionales pour leur disponibilité et leur professionnalisme au cours des cinq(05) années écoulées. Aussi ont-ils été invités à mener des échanges francs et fructueux afin de permettre de renforcer les acquis et de relever les défis dans la réponse au VIH/Sida.

La méthodologie de travail a consisté à passer à la loupe la mise en œuvre des actions prioritaires des cinq(05) axes stratégiques du CSLS 2011-2015.Ces axes stratégiques sont :

  1. la prévention,

  2. les soins et traitements,

  3. la prise en charge,

  4. l’appui,

  5. La gestion de l’information stratégique.

Cette méthodologie de travail a permis de dresser pour chaque axe et domaine d’action prioritaire, les acquis et les défis de la mise en œuvre du CSLS 2011-2015.
En outre, des perspectives pour le CSLS 2016-2020 ont été identifiées. Il s’agit de :

Au plan régional

- Impliquer la direction générale du CHR dans les actions de lutte contre le VIH/Sida

- Réaliser les plans de communication au niveau des CHR (émissions radios, spots…)

- Rechercher les perdus de vue

- Respecter les programmes de traitement et du suivi par les prestataires et les patients

Au plan national

- Renforcer la déconcentration du SP/CNLS-IST,

- Mettre l’accent sur les activités d’IEC/CCC,

- Augmenter la part contributive  de l’Etat dans le financement du cadre stratégique 2016-2020,

- Financer les différents plans d’action sectoriels.

Les échanges ont pris fin avec la formulation de recommandations. Parlant de recommandations, les acteurs régionaux ont émis le souhait de voir :

- Intégrer les modules de formation sur les ARV et leur dispensation dans le programme de formation des agents de santé,

- Travailler à mettre en place un système prenant en compte les communautaires intervenants en milieu de soins

Le point focal

Liens utiles

Présidence du Faso

Premier ministère

Ministère de la santé

ABBF

Marie Stop

Solidarité Sida

Africa CNLS

Catholic Relief

World Relief

    ONU SIDA

    PNUD

    Sidaction

    Plan Burkina

    UNICEF

    OMS

    REVS

    UNFPA

    FAO

 

Actualités RSS