Catégorie : Le Sud-Ouest

Située au Sud-ouest du Burkina Faso, la région du Sud-ouest dont le chef-lieu est Gaoua, fait partie des treize (13) régions que compte le pays. Elle compte quatre (4) provinces qui sont : la Bougouriba, le Ioba, le Noumbiel et le Poni. On y dénombre vingt-huit (28) communes dont quatre (4) communes urbaines et vingt-quatre (24) communes rurales et 1047 villages. Les quatre (4) communes urbaines correspondent au chef-lieu de chacune des provinces. La région s’étend sur une superficie de 16 533 Km², soit 6,1 % du territoire national. Sa population estimée en 2012 à 729 362 habitants, est repartie dans les 5 districts sanitaires (Batié, Dano, Diébougou, Kampti et Gaoua).

La région est limitée à l’Est par la République du Ghana et la région du Centre-Ouest, au Nord par les régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest, à l’Ouest par les régions des Cascades et des Hauts-Bassins et au Sud par la République de Côte d’Ivoire. Le chef-lieu de la Région est Gaoua. Il est situé à 400 Km de Ouagadougou (N 12), et à 215 km de Bobo-Dioulasso (N 27). Sur le plan climatique, elle appartient au climat de type soudanien. C’est l’une des régions les mieux arrosées du pays.

La région connaît un important flux migratoire de population avec les deux pays frontaliers que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana. Elle connaît aussi d’importants mouvements de population venant de l’intérieur du pays à la recherche de terres fertiles, de pâturage et de l’or.

Pour l’accès aux services sociaux de base, chaque province abrite les Services de la Santé, de   l’Action sociale de l’Education nationale, de la formation professionnelle, etc.

Les taux brut de scolarisation (TBS) et d’alphabétisation en 2011 sont respectivement de 77,4% et de 50,17%.

Par ailleurs, les associations de développement, notamment celles de la lutte contre le VIH/Sida existent dans les quatre (4) provinces de la région.

La population de la région est composée de plusieurs ethnies dont les principales sont : les Lobi, les Dagara, les Birifor, les Djan, les Mossé, les Dioula et les Peulh.

Les quatre (4) langues locales les plus parlées dans la Région sont : le Lobiri, le Dagara, le Birifor et le Dioula.

Au plan économique, le secteur de l’industrie est presque inexistant dans la Région. La région dispose d’une usine d’égrainage de coton (SOFITEX) implantée en 2004 dans la commune de Diébougou, province de la Bougouriba et de deux petites unités de production de bois d’œuvre ou de services dans la province du Poni.

La région regorge de nombreux sites aurifères dont l’exploitation est artisanale.

Les activités de commerce sont peu structurées et se résument à l’exploitation des boutiques et magasins de marchandises générales, les débits de boissons, la petite restauration et quelques petites entreprises privées.

L’agriculture occupe environ 85% de la population. On dénombre une gamme variée de cultures :

- Le sorgho, le mil, le maïs et le riz au titre des cultures céréalières ;

- Le coton, l’arachide, le souchet comme cultures de rente ;

- Le niébé, la patate, l’igname comme autre cultures vivrières.

On n’y pratique également les cultures maraîchères et fruitières (anacarde, mangue, banane).

L’élevage est de type traditionnel avec des espèces locales de faible productivité. Il occupe la seconde place dans l’économie du Sud-ouest. La région connaît des mouvements commerciaux et de transhumances très importants de bétail tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays (pays frontaliers).

Au plan culturel, la région du Sud-ouest regorge de nombreux sites touristiques beaucoup visités, tels : le musée de Gaoua, les grottes, le cimetière des soldats français, le sanctuaire des rois gans, les ruines de Loropéni déclarées patrimoine de l’Unesco…

 

Liens utiles

Présidence du Faso

Premier ministère

Ministère de la santé

ABBF

Marie Stop

Solidarité Sida

Africa CNLS

Catholic Relief

World Relief

    ONU SIDA

    PNUD

    Sidaction

    Plan Burkina

    UNICEF

    OMS

    REVS

    UNFPA

    FAO

 

Actualités RSS