Catégorie : L'Est

LES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA LUTTE

Sur le plan institutionnel de la lutte contre le VIH, le SIDA et les IST, la région est organisée à l’image du niveau national d’où les catégories de structures suivantes :

Les structures de coordination décentralisée

Il s’agit du CRLS, des 5 CPLS et des CCLS. Ces structures sont appuyées par l’Antenne régionale du SP/CNLS-IST.

Ces structures n’ont pas toujours connu un niveau de fonctionnement satisfaisant du fait de l’insuffisance de ressources.

Les structures de coordination des institutions et des ministères dans la région.

Il s’agit essentiellement des directions régionales représentant les différents ministères.

Les structures de coordination communautaires

Parmi ces structures de coordination communautaires on recense la représentation régionale de l’URCB (Union des religieux et coutumiers burkinabè contre le Sida, le paludisme et la tuberculose), du RAJS, du Conseil Burkinabè des Organisations de Lutte contre les IST/VIH/Sida (BURCASO), le réseau des associations de lutte contre le sida (RALIS) La CIALIS (Coordination islamique des actions de lutte contre les IST et le Sida), le RAME (Réseau d'accès aux médicaments essentiels) la CORAB (Coalition des réseaux et associations burkinabè de lutte contre le Sida et de promotion de la santé.), la CNSPE (Coalition nationale du secteur privé et des entreprises de lutte contre le VIH/SIDA et les IST au Burkina Faso)

Les structures d’exécution

Au niveau des structures d’exécution, on peut retenir :

- Les structures d’exécution des services publics à travers les points focaux. Chaque direction en possède même si plusieurs sont en léthargie.

- Les structures d’exécution au niveau communautaire constituées de près d’une cinquantaine d’associations.

- Les unités de gestion des projets et programmes comme le :

- PNGT/2: Deuxième Programme Nationale de Gestion des Terroirs

- PADAB II: Programme d’Appui au Développement de l’Agriculture du Burkina phase II

RÉSUMÉ DU PRM ET DU POR

La planification des interventions au niveau régional se traduit par l’élaboration du plan d’opérationnalisation régional (PO/R) sous la responsabilité des CRLS avec l’appui de l’antenne régionale du SPCNLS-IST et une participation effective des principaux acteurs de la réponse au VIH. Il s’agit d’un plan triennal glissant, élaborés sur la base des orientations et priorités de la réponse nationale au VIH appliquées aux spécificités de chaque région.

A la suite du PO/R, le processus conduit à l’élaboration du plan régional multisectoriel (PRM). Les tranches annuelles d’activités déterminées dans le PO/R servent de base à la programmation annuelle des interventions.

Pour l’année 2013 Le budget prévisionnel du Plan Régional Multisectoriel de lutte contre le VIH/SIDA et les IST de la région de l’Est est estimé à un montant de 2 136 426209 de F CFA.

C’est un document élaboré et adopté de manière participative est organisé autour de (06) grandes parties, qui sont :

- Présentation de la région

- Situation épidémiologique et état de la réponse régionale au VIH

- Rappel des visions régionales de la réponse au VIH

- Priorités programmatiques pour l’année 2013

- Description du dispositif de suivi évaluation de la mise en œuvre du PRM 2013

Budget du Plan opérationnel régional 2013

Actions réalisées dans la région au cours de l’année 2013

Au cours des six premiers mois de l’année 2013 des résultats ont été enregistrés par les acteurs de la lutte contre le VIH.

dans le domaine de la Prévention

- 128 causeries éducatives ont été organisées.

- 370 personnes ont été dépistées à l’initiative du prestataire soit 152 Hommes et 218 Femmes

- 428 personnes ont été dépistées au niveau communautaires soit 198 Hommes et 230 Femmes

- 22979 Nouvelles Consultations Prénatales ont été effectuées

- 18642 femmes enceintes ont réalisé le test VIH

- 72 femmes enceintes ont été dépistées VIH+

- 273 Partenaires de femmes enceintes ont été dépistés au VIH dont 3 cas de séropositifs.

- 8268 condoms dont 250 condoms féminins distribués/vendus.

dans le domaine DES Soins et traitement

531 PVVIH sont sous traitement soit 11 enfants 518 adultes

Les structures communautaires ont réalisé

- 192 VAD au profit de 162 personnes dont 24 hommes et 138 femmes.

- 28 clubs d’observance

- 72 accompagnements intra hospitalier

- 26 ateliers d’éducation pré thérapeutiques

- 34 groupes de paroles

dans le domaine DE LA Prise en charge

- 34 PVVIH ont bénéficié d’un appui psychologique

- 204 PVVIH ont bénéficié d’œuvres caritatives

dans le domaine DE LA COORDINATION

Le CRLS a tenu 2 sessions et assuré son rôle de coordination et d’appui a travers des sorties auprès des autres acteurs.

dans le domaine DE L’Information stratégique

Des missions de collecte des données ont été réalisées ainsi que l’élaboration de divers bilans et la tenue des ateliers de validation des données des DRS et du monde communautaire.

Prise en compte du genre

- la signature d’un l’arrêté portant création de la Cellule régionale «genre et VIH/Sida» 

- la formation des membres de la cellule régionale genre et VIH/Sida sur l’approche genre dans la lutte contre le VIH le Sida et les IST au Burkina Faso 

- l’élaboration du POR 2013-2015 et du PRM en tenant compte du genre.

MOBILISATION DES RESSOURCES

La stratégie de mobilisation des ressources à l’échelle régionale se réalise à travers des activités de plaidoyer pour l’i intégration de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST dans les activités quotidiennes des structures du secteur public, du secteur privé et de la société civile,prise en compte du volet lutte contre le VIH, le Sida et les IST dans les plans régional et communaux de développement, la sensibilisation du secteur privé et des entreprises pour l’accroissement de leur contribution à travers l’autofinancement de leurs activités, l’organisation au niveau régional de manifestations de collecte de ressources pour la lutte contre le VIH à l’image du Sidathon l’ organisation de rencontre de plaidoyer auprès des responsables municipaux de la région

SUIVI ÉVALUATION AU NIVEAU RÉGIONAL

Au niveau régional le suivi évaluation met en rapport trois types de structures qui sont :

Les structures d’exécution des activités de lutte contre le VIH, le SIDA et les IST :

Constitués des Points focaux des CILS, CMLS, des CELS des Associations/ OBC- ONG des Unités d’exécution Projets/Programmes, des structures techniques d’exécution (Santé, Action sociale, enseignement…) au niveau régional, provincial et communal elles sont chargés de la collecte des données primaires.

Les structures de coordination sectorielles et décentralisées constituées des Points focaux des CILS, CMLS, CNSPE/au niveau régional, des coordinations régionales et provinciales des organisations Communautaires, elles élaborent les synthèses sectorielles qui sont transmises aux structures régionales de coordination.

Les structures régionales de coordination constituées du CRLS et des CPLS elle effectue la Synthèse régionale pour l’élaboration du Bilan PRM avec l’appui de l’antenne régionale et du Groupe technique régional de suivi évaluation (GTR/SE), du Sous-groupe technique régional de gestion des données (SGTR/GD).

Liens utiles

Présidence du Faso

Premier ministère

Ministère de la santé

ABBF

Marie Stop

Solidarité Sida

Africa CNLS

Catholic Relief

World Relief

    ONU SIDA

    PNUD

    Sidaction

    Plan Burkina

    UNICEF

    OMS

    REVS

    UNFPA

    FAO

 

Actualités RSS