Catégorie : SP/CNLS-IST

Dr LOUGUE

Dr LOUGUE Marcel

Coordonnateur national

Le Programme d’Appui au Monde Associatif et Communautaire (PAMAC) a été mis en place en 2003 par le SP/CNLS-IST et le PNUD pour appuyer techniquement et financièrement les organisations du monde associatif et communautaire (MAC) de lutte contre le VIH et le Sida.

Initialement, le programme a œuvré à la mobilisation et la redistribution des ressources au MAC, ainsi que le renforcement des capacités des acteurs communautaires dans la lutte contre le VIH.

Le travail accompli a permis d’organiser et de renforcer la participation du secteur communautaire à la lutte contre le VIH, et ce conformément aux objectifs des différents cadres stratégiques de lutte contre le Sida et les IST au Burkina Faso.

Au regard de l’expérience et des succès enregistrés dans le domaine du VIH, le PAMAC a pu étendre sa mission à la lutte contre d’autres maladies à grand impact sanitaire que sont la tuberculose (2005) et le paludisme(2008).

Plus d’une décennie après, le Programme est devenu un acteur incontournable dans le dispositif de la réponse nationale aux trois maladies que sont, le VIH/SIDA, le Paludisme et la Tuberculose.

Le programme est aujourd’hui à son troisième cycle programmatique qui couvre la période de 2011 à 2015. Les deux précédents ont couvert les périodes 2003-2005 et 2006-2010.

La vision du PAMAC est d’œuvrer à l’édification d’une société civile forte, dynamique et compétente qui mène des interventions coordonnées de qualité dans le domaine de la santé communautaire au Burkina Faso.

Les missions du PAMAC sont de travailler à professionnaliser et coordonner les interventions des organisations de la société civile du Burkina Faso dans le domaine de la santé communautaire à travers:
- l’appui technique et financier ; associations et ONG comme prestataires de service,
- la formation
- l’appui conseil aux associations et à leur autonomisation
- l’appui à la coordination et à la valorisation des interventions communautaires
-Le Plaidoyer auprès des bailleurs pour la mobilisation des ressources

L’objectif principal du PAMAC est de renforcer les capacités techniques et financières des ONG et associations investies dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, afin de leur permettre de mettre en œuvre des activités au profit des bénéficiaires avec les meilleures garanties de qualité.

La zone de couverture du PAMAC est nationale et ses domaines d’intervention a prévention du VIH ciblée sur les groupes à haut risque, le Conseil et dépistage volontaire du VIH, la Prise en charge communautaire des personnes vivant avec le VIH, l’appui institutionnel, l’appui juridique, la prévention du paludisme, l’appui à la détection et la prise en charge des cas de tuberculose, l’appui au activités génératrices de revenus, la capitalisation et la valorisation des résultats des interventions communautaires.

Les principaux partenaires techniques et financiers du PAMAC sont les suivants

Partenaires techniques et financiers bilatéraux: Ambassade Royale du Danemark, le Fonds Mondial de lute contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, Ambassade Royale des Pays bas, Agence Française de Développement, Coopération Autrichienne au développement, Coopération technique belge, Coopération Japonaise, Centre MURAZ, CORAB, Enda Santé Sénégal, Initiative Privée Communautaire, Institut de Recherche en Sciences de la Santé(IRSS), PASCI Togo, Plan Burkina, Uniterra, Université de Copenhague (Danemark), ESTHER, Université Johns Hopkins (États-Unis).

Partenaires techniques et financiers multilatéraux: Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, Banque Africaine de Développement (BAD), PNUD et Fonds Commun SIDA du SP/CNLS (y compris Banque Mondiale)

Structure organisationnelle 

Le PAMAC, dirigé par un Coordonnateur national, est organisé en cinq (05)composantes, 3 composantes thématiques(VIH, Tuberculose, Paludisme) et deux (02) composantes transversales (Appui institutionnel, Suivi-évaluation et Recherche-action,,

une direction des opérations assure la gestion financière.

Son système de suivi-évaluation s’appui sur des structures de coordination régionale dénommées Structures relais.

Une permanence juridique est animée par un praticien du droit avec l’appui de 2 cabinets d’Avocats défenseurs des Personnes vivant avec le VIH dans chaque Cour d’appel (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso).

De 5 personnes en 2003, le PAMAC compte actuellement une équipe pluridisciplinaire d’une vingtaine de Cadres aux profils variés (médecin, pharmaciens, sociologues et psychologues et financiers) et un personnel d’appui administratif et logistique.

Liens utiles

Présidence du Faso

Premier ministère

Ministère de la santé

ABBF

Marie Stop

Solidarité Sida

Africa CNLS

Catholic Relief

World Relief

    ONU SIDA

    PNUD

    Sidaction

    Plan Burkina

    UNICEF

    OMS

    REVS

    UNFPA

    FAO

 

Actualités RSS

UNAIDS | Latest Feature Stories

  • Le Desert AIDS Project a décerné son prestigieux prix en Science et médecine à l’ONUSIDA. Le prix a été remis à Gunilla Carlsson, la Directrice exécutive adjointe de l’ONUSIDA, Gestion et gouvernance, lors des 25e Annual Steve Chase Humanitarian Awards à Palm Springs, aux États-Unis, le 9 février.

  • Palm Springs, dans le désert du sud de la Californie, aux États-Unis, est une ville réputée pour ses sources thermales, ses hôtels sophistiqués et ses parcours de golf. Depuis les années 1920, les célébrités n’ont cessé d’affluer vers ce terrain de jeu de la jet-set.